Accueil / Eglise
Eglise
Église de Renwez - Paroisse Saint-Hubert des Aulnes

Eglise

NOTRE DAME DE RENWEZ
(classée monument historique)

(Classée en 1852. déclassée en 1887 puis reclassée le 6 mai 1913)

Construite au XIVe siècle puis reconstruite fin du XVe et début du XVIe siècle.

Dimensions

Longueur, y compris le porche de 1,90 m : 47,50 mètres
Largeur : 17 mètres (à l’endroit du transept ; 27,64 mètres et le sanctuaire est de 9,50 mètres.
Hauteur : 13,35 mètres.

Matériaux

  • Façades en pierres de Saint Laurent
  • Voûtes en pierre de Dom le Mesnil
  • Charpentes en chêne
  • Couverture en ardoise de Rimogne
  • Faîtages, gouttières et descentes en zinc.

Origine : fin XIIIe début XIVe (RENWEZ faisait partie du doyenné d’Aulnois et son église avait pour patron l’Abbé de St Nicaise de Reims.

Du XVe au XVIIe siècle, le bourg eut, comme seigneurs, pour moitié, les princes de Croy et à ce titre fait partie du marquisat de MONTCORNET.

RENWEZ et son église furent détruits en 1478 par les troupes de Maximilien d’Autriche (marié avec Marie de Bourgogne. Suite à une courte invasion des Bourguignons ravageant une quarantaine de villages au pays d’Ardenne. Le bourg fut incendié, son église brûlée avec les paysans du lieu qui avaient cru y trouver refuge.

Une nouvelle destruction intervient en août 1653, cette fois du fait des Espagnols assiégeant Rocroi et qui incendièrent le village.

Le 25 juin 1768, la foudre frappe le clocher, l’actuel sera reconstruit aussitôt. Avant la révolution de 1789, cette église comptait six cloches et une clochette servant de timbre à l’horloge paroissiale.

En 1917, les allemands enlèvent les tuyaux en argent, cuivre, étain de l’orgue.

Les bombardements de 1940 ne détruisent pas les vitraux qui ont été déposés en lieu sûr.

Plus récemment, l’église a eu des restaurations, notamment de la toiture, du clocher, de la façade ouest et du pignon sud.

De l’édifice détruit en 1478, il reste le portail et la première travée de l’ancienne nef.

L’un et l’autre servent à présent d’avant nef à la nouvelle église, et qui plus est, le portail lui-même est devenu intérieur car on a construit devant un autre porche et un autre portail à la fin du XVe siècle.

L’église neuve est tout entière du XVIe siècle, sauf peut-être la croisée du transept qui, elle, semble avoir appartenu à un édifice antérieur.

MOBILIER : Maître-autel de marbre à colonnes, entablement et fronton, et autels latéraux : de qualité XVIIe siècle, Boiserie et stalles du chœur ; XVIIIe siècle – Buffet d’orgues (1789) dont les tuyaux ont été enlevés par les Allemands en 1917.

Défiler vers le haut